Le journalisme et le HuffPoQ

Réponse (tardive) à Nathalie Collard.
À mon avis, le journaliste, le vrai, le bon, est un intellectuel : c’est un observateur et un critique de notre société, un brasseur d’idée, un chercheur de vérité. En tant que tel, lui et sa profession font face à des attaques auxquelles tous les intellectuels doivent faire face : celles remettant en question la valeur de son travail. Pour certains, c’est parce que penser, regarder, critiquer, tout le monde peut faire ça. Pour les plus cyniques, c’est parce que ça ne sert à rien. Ce rôle-là, celui de partager le fruit de nos réflexions avec le reste de la population, il n’est pas le propre au journaliste, il est partagé par les intellectuels, qu’ils soient artistes, philosophes ou chercheurs. En ce sens, le HuffPoQ (j’aime ça ce nom-là) est une bonne chose. Voir plus de gens brillants dans les débats publics, c’est mieux que moins de gens brillants. Je vous entends déjà me dire que ce ne seront pas tous des gens brillants, et vous aurez raison. Cependant, on s’entend, ce n’est pas l’arrivée d’un site comme ça qui va soudainement donner un espace à des imbéciles. Les médias traditionnels faisaient déjà très bien le travail avant l’arrivée d’internet (pour le fun, nommez-moi 10 chroniqueurs ou journalistes professionnels pourris. C’est étonnamment facile à faire).

Le rôle propre du journaliste, c’est d’être les yeux, les oreilles, mais aussi un peu « la raison » des citoyens. Il doit bien entendu aller chercher l’information et vérifier les faits pour les transmettre aux autres. Il doit aussi être en mesure de remettre tout ça en perspective et de présenter le tout de façon claire et concise pour que les lecteurs/auditeurs/téléspectateurs puissent comprendre ce que ça signifie. Ce rôle-là, c’est une job à temps plein, ça prend du temps et des moyens, et c’est ce qui distingue (ou devrait distinguer) le journaliste du commun des mortels. Je doute que les blogueurs bénévoles du HuffPoQ fasse cela.

Le HuffPoQ va nous donner l’opinion (probablement intéressante) de certains intellectuels, et je trouve ça super. Super que des intellectuels se taillent une place dans l’espace public et qu’ils aient une plateforme qui sera bien en vue. Est-ce que de rendre la distribution de ces opinions dévalue le travail des journalistes? Je ne crois pas. Du moins, pas le travail qu’ils devraient faire.


Écrivez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s