Le maire Tremblay réélu avec une écrasante majorité

On raconte que le vote montréalais a été divisé. Certains disent qu’on a réélu « un maire à la crédibilité entachée dont plus de 60 % des électeurs ne voulaient pas ». Vraiment? Pourquoi a-t-il été réélu, alors? On peut se ranger du côté de certains qui « blâment le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, pour avoir refusé une alliance avec Vision Montréal le printemps dernier. » Pas moi. Je ne vais pas non plus rejeter le blâme sur le système électoral québécois, le fameux et dépassé scrutin majoritaire uninominal à un tour (le SMU1T, prononcez smuit parce que ça fait plus beau) qui permet difficilement à plus de deux partis de faire campagne en même temps.

Tout est beau à Montréal

Je préfère nous renvoyer la balle. À nous, électeurs montréalais. M. Foglia nous rappelle que le maire Tremblay a été élu, « tout bien calculé, que par 13 % des Montréalais ». Je suis en désaccord, M. Foglia. Nous sommes au Québec, ici, pas en Afghanistan. Voter ne met pas notre vie en danger. Aller cocher un, deux, trois petits papiers et les déposer dans une boîte en carton n’est pas très risqué. On a même droit à une libération de 4 heures de travail pour se prémunir de notre droit de vote. Pour ne pas aller voter au Québec, M. Foglia, il faut le vouloir. En pleine tempête de mois de janvier, je ne dis pas. Mais un 1er novembre? Il faut vouloir ne pas se déplacer. Il faut vouloir rester à la maison, au bar, chez les copains, peu importe, il faut vouloir ne pas aller au bureau de scrutin, M. Foglia. Ce 1er novembre, plus de 60 % des Montréalais ont voulu ne pas aller voter. Plus de 60 % des Montréalais ont affirmé que la personne responsable de leur ville ne leur importait pas. Qu’ils allaient prendre ce qui passerait.

Vérifiez vos maths, M. Foglia. Parce que tout bien calculé, le maire Tremblay a été élu par plus de 73 % des Montréalais.

3 réflexions sur “Le maire Tremblay réélu avec une écrasante majorité

  1. Ça fait 60% de montréalais qui n’ont pas le droit de chialer pour les 4 prochaines années par rapport à la politique municipal. Super « post ». J’aime bien que tu t’attaque directement aux grands. Sa dénote une superbe ambition.

  2. Merci Jordan,

    Beau papier, je dois dire que j’approuve à 95%. Foglia faisait preuve de sensationnalisme mais tu l’as bien mis à sa place, le salaud!

    Franchement maintenant, s’attaquer à la légitimité du maire Tremblay après l’élection tire plutôt d’une attitude de « mauvais perdant » qu’autre chose. Dans notre système, selon nos règles, il a gagné « fair and square. »

    Foglias avait raison sur un point (sous-entendu dans son article), il y a un problème… Le maire de Montréal a été élu par 37.9% des électeurs votants. C’est ce qui compte pour gagner, dans notre système, ceux qui ne se déplacent pas ne comptent pas. Le problème, c’est qu’ils continuent de vivre ces gens là. On parle souvent de la démocratie à tort et à travers. Nous vivons (et dans à peu près toutes les démocraties que je connais) dans une démocratie représentative où nous élisons des représentants pour nous représenter (figure de style voulue). Comment on fait pour représenter les 60% qui ne votent pas? La tentation est bonne de ne pas s’en occuper mais à ce point, aussi bien laisser tomber l’idée d’une démocratie. Mon point : quand on est insatisfait du fruit d’un processus (Non pas Tremblay au pouvoir mais peu de personnes qui vont voter), c’est au processus qu’il faut s’attaquer.

    La question qui vient tout de suite après ce que Jordan écrit est pourquoi? Non pas pourquoi Tremblay a été élu mais pourquoi ces élections étaient un fiasco?

    -Je crois que notre mode de scrutin a un rôle à jouer dans le résultat. Il est prouvé que notre mode de scrutin blableuhblibroubrou à un tour amène une participation moins marquée dans les élections. Il serait cependant un peu trop facile de croire qu’un changement dans le mode de scrutin règlerait tout. Nos tos de participation baissent année après année et ce malgré notre scrutin qui n’a jamais changé. Il y a autre chose…

    -Je ne veux pas lancer la balle aux citoyens qui ne sont pas allé voter. Leur faire porter le blâme donnerait le même résultat que de dire aux compagnies: « Faudrait arrêtez de polluer » et attendre les résultats. Il nous faut autre chose. Éduquer la population sur l’importance d’aller voter ou lancer des campagnes agressives de sensibilisation, ça ne fait pas de miracles. Les gens savent qu’il est important d’aller voter, ils n’ont pas besoin de le savoir plus.

    -Les élections aux Canada sont ratés parce que nos partis politiques sont pourris, ils ne remplissent pas leur premier mandat qui est d’informer la population de leurs intentions et de les motiver à participer activement au processus électoral. Beaucoup des personnes que j’ai interrogées ne pouvaient même pas me dire dans quel parti politique était Tremblay ou Harel. La majorité complète des personnes interrogées ne pouvaient pas nommer une seule idée relative aux programmes des partis en liste. Mon étude n’avait rien de scientifique et n’étaient pas sujettes aux règles des modalités statistiques mais le simple fait que les personnes interrogées étaient des personnes étudiant en Sciences Politique à l’université Concordia et non pas des inconnus dans le métro devrait au moins faire comprendre qu’il y a un problème. La campagne s’est bâti sur des allégations de corruption qui fusaient de toute part et la réaction des partis fut complètement enfantine. Une campagne négative où le gros de l’argumentaire n’est pas « votez pour moi » mais plutôt, « ne votez pas pour lui. » La population n’est pas stupide, elle n’a pas voté pour personne.

    Je pourrais continuer longtemps sur ce sujet qui m’enrage un peu. Nos élections seront toujours des farces d’une démocratie tant que nos partis politique ne laisseront pas tomber leur mauvaise foi, que les médias nous feront croire que l’on peut discuter politique de façon objective et aseptisée, qu’on ne fera pas confiance à la population pour comprendre le pouvoir et ses rouages et que les partis au pouvoir gagneront à ce que la population reste à la maison.

    Merci pour ton texte Jordan.
    Samuel

Écrivez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s