Télé-réalité

Je ne suis pas un grand fan de Anne-Marie Losique. Je n’ai pas regardé La Job, je n’ai pas acheté son album. Je n’ai pas enregistré son passage à Tout le monde en parle ou ses entrevues avec Ben Affleck. Je n’a pas de poster d’elle, je ne suis même pas de ceux qui apprécie particulièrement la tourner en dérision. (Parfois oui).

Mais bon. Elle crée une émission de télé-réalité où des danseuses exotiques (lire : danseuses nues) de différents clubs pour homme (lire : bars de danseuses) s’affrontent pour décider qui est la meilleure danseuse exotique (lire : toujours danseuse nue).

Je sais, je devrais parler de la sexualisation de la femme comme une façon de la transformer en objet de consommation. Du problème que ça provoque côté liberté de l’individu. Faire un rapprochement avec les télé-réalités. Proposer des moyens pour améliorer le tout. La sensibilisation. Peut-être la légalisation. Parler de la question du choix individuel. Je devrais. Mais je vais me contenter de parler de Anne-Marie Losique. De AML, pour les intimes (non, pas ce genre d’intimité).

Son projet, c’est un peu comme « Loft Story » ou « Occupation Double ». Sans le fait qu’on essaie de vous faire croire qu’on veut trouver l’amour. Honnête, la dame. Il faut lui donner ça.

Et juste parce qu’elle a expliqué ce qu’est la porno à Nathalie Petrowski, elle mérite bien notre respect. Le miens, du moins.

Écrivez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s